Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

16/03/2015

Abdominoplastie et amaigrissement, la relation impossible ??

Abdominoplastie.jpg

Présentée comme une intervention préférentiellement féminine, l’abdominoplastie désigne la chirurgie réparatrice ou esthétique opérée au niveau du ventre qui présente des altérations cutanées et/ou musculaire quel qu’il soit leur volume graisseux.

Cette intervention comprend généralement 3 phases à savoir le retrait des surcharges graisseuses en excès par la liposuccion, un raffermissement de la paroi musculaire abdominale et la remise en tension cutanée à l’aide d’un lifting abdominal. Cependant, une théorie reliant l’abdominoplastie à l’amaigrissement reste toujours au cœur des discutions comme si c’était la solution magique pour perdre du poids. En vérité, ceci est malheureusement faux parce qu’en pratique, on demande même au patient désireux de se faire opérer, de perdre ses kilos excédentaires avant l’intervention.

Pourquoi on doit maigrir avant l’abdominoplastie ?

Les spécialistes affirment qu’un surpoids ou une obésité sont considérés comme des contre-indications qu’on parle de la plastie abdominale puisqu’ils peuvent causer un risque supplémentaire qui laissera l’opération beaucoup plus compliquée.

Pour le volet technique des choses, le surpoids au moment de la chirurgie peut causer un défaut de résultat puisque un ventre insuffisamment plat à cause d’un excès graisseux persiste sous la paroi abdominale. Ceci ne permet déjà pas au patient de maigrir puisque les armas graisseux intra-abdominaux vont persister au niveau des intestins, les organes responsables de l’amaigrissement. 

En outre, une intervention chirurgicale au niveau des abdominaux sur un patient obèse peut donner lieu à des suites plus longues comprenant des risques de retard de cicatrisation. Ce constat est expliqué par un plus gros risque d’écoulement de lymphe avec un retard de fermeture de la cicatrice.

Ainsi, maigrir après la chirurgie est une option non souhaitable et le faire avant l’acte reste toujours la meilleure solution pour ne pas subir des complications futures.

Quel poids pour procéder à une abdominoplastie ?

Il est toujours conseillé de faire appel à un nutritionniste avant de se faire opérer au niveau des abdominaux pour juger de la perte du poids réalisé avant l’intervention.

 

Le patient doit alors se rapprocher toujours de son poids idéal et pour le faire, le chirurgien examine l’historique de perte de poids du patient pour l’aider à être dans une situation beaucoup plus confortable pour se faire opérer au niveau de son ventre.

15/03/2015

Implant dentaire, pourquoi se faire soigner en Tunisie ?

pose-implant-dentaire-horizon-dentaire.jpg

La pose d'implant dentaire a connu une grande avancée depuis ces dernières années et de nombreux patients bénéficient de la pose des implants dentaires en Tunisie.

La solution incontournable pour les dents absentes : les implants dentaires

La pose des implants n'est pas considérée comme la solution possible lors de la perte de dents mais une solution à privilégier. En effet, il s'agit de la meilleure solution vue qu'on évite les bridges et autorise la pose d'une prothèse fixe à la place d'un appareil amovible.

Ci-dessous les principales raisons pour lesquelles vous devez remplacer des dents manquantes par des implants :

  • Le budget : les frais sont importants, sauf qu'en Tunisie Horizon Dentaire offrent des forfaits déifiant toute concurrence toutes en bénéficiant des meilleurs services et compétences.
  • Lors de l'intervention il est possible que le patient souffre d'insuffisance d'os. Un problème qui peut être résolu grâce à la régénération osseuse.
  • Certains problèmes médicaux peuvent être considérés comme des contre-indications pour une telle intervention comme par exemple : diabète non stabilisé,...
  • L'absence de motivation du patient.

Y a-t-il des échecs ?

Les statistiques qui seront citées ci-dessous sont valables dans le monde entier : le 100% de succès pour une telle ou telle intervention n'existe pas, le taux d'échec pour les cas de poses d'implants ne représente que 5%.

En cas d'échec, le chirurgien-dentiste remplace l'implant par un deuxième, au même emplacement. Le taux de réussite est de presque 95%.